ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Le but de ce rapport est d’explorer les formes que prennent les entreprises sociales et inclusives dans les pays de l’ACP, ainsi que de présenter les barrières auxquelles elles font face dans leur recherche de financement. Parce qu’elles placent l’impact social au centre de leur pratique, ces entreprises se différencient des entreprises qui font passer le profit avant tout. Cette différence peut donner lieu à des difficultés, notamment en termes d’accès au financement, qui doivent être reconnues. La variété des formes que prennent les entreprises sociales et inclusives doit aussi être prise en compte lorsque nous considérons ces difficultés.

Ce rapport identifie tout d’abord cinq types de différences qui distinguent les entreprises sociales et inclusives les unes des autres. Par la suite, il présente les barrières auxquelles elles font face, en distinguant les difficultés propres à ce type d’entreprise de celles qui sont aussi partagées par les PMEs. Chaque difficulté est aussi présentée en rapport aux différents modèles d’entreprises sociales, sur la base de leur forme juridique, gouvernance ou autre caractéristique.

Le rapport se termine par un certain nombre de recommandations qui ont pour but de renforcer la position des entreprises sociales et inclusives, et décrit comment la Facilité ICR peut apporter son soutien dans la mise en place de ces mesures. Ce rapport prend le parti des entreprises sociales et inclusives. Un prochain rapport explorera les difficultés rencontrées par les investisseurs lorsqu’ils décident ou tentent d’investir dans les entreprises sociales et inclusives.